Taro

Autour du Taro

Le taroColocasia esculenta de son nom latin,  est également nommé Chou de Chine ou « Colocase des anciens ». C’est une plante souvent utilisée chez nous comme plante d’intérieur en raison de son magnifique feuillage.

Originaire d’Asie et plus précisément de Birmanie, elle produit de gros tubercules, à la chair de couleur crème à rose, au goût doux et légèrement sucré.

Plantation

Taro

Plantez  le taro dans une terre riche à exposition mi-ombre à ensoleillée. Placez le en pleine terre en extérieur ou sous tunnel, en avril et mai. Pensez à pailler pour passer la saison froide.

Il se cultive aussi très bien en pot, ce qui permet de le rentrer sous une véranda ou une serre pour la saison hivernale.

Il est essentiel d’assurer un arrosage régulier. En zone au climat très doux, il peut-être planté en bord de bassin.

En cas d´hiver rude, vous pouvez déterrer les rhizomes pour les garder dans une pièce fraîche, hors gel, pour une plantation au printemps.

Le taro peut atteindre une hauteur allant de 80 cm à 2,5 m maximum (sans taillage). Attention, il peut aussi être gourmand en espace et s’étaler sur 1,5 m.

Multiplication

Sa multiplication se fait par division des pieds ou rejet en fin d’hiver, avant que celle-ci redémarre sa croissance. Le bouturage par rejet consiste à prendre une partie du sommet du tubercule et de le repiquer rapidement.

Maladies et ravageurs

L’araignée rouge, les thrips ou encore les limaces et escargots sont à surveiller. Le mieux est d’installer un filet anti-insectes en prévention.

Récolte et conservation

Taro

Attendez le dessèchement des feuilles les plus anciennes pour commencer à récolter les tubercules du taro soit 6-7 mois après la plantation.

La conservation du taro est délicate ! Nous conseillons de le consommer rapidement.

Coté cuisine

Le tubercule et les feuilles se consomment uniquement cuits. La cuisson détruit l’amidon peu digeste ainsi que les cristaux d´oxalate de calcium.

La chair a un goût délicatement sucré, proche de celui de la patate douce. Les feuilles se préparent comme des épinards. Les tubercules sont mangés cuits à l´eau ou sur la braise, parfois en purée ou grillés. Pensez à le peler sous un filet d’eau et coupez-le en gros cube avant de le cuire. Jetez la première eau de cuisson.  Il entre dans la composition de certains desserts car souvent utilisé comme farine.

Le taro est un excellent aliment de base dans de très nombreux pays, son pouvoir nutritif est plus élevé que le riz complet. Il est anti-oxydant, coupe faim (et en plus pauvre en lipide et protéine!) et anti-anémique.

No Comments

Leave a Comment