rhubarbe

En Mai, plantez la rhubarbe au potager

Un peu d’histoire…

La rhubarbe est une plante vivace originaire d’Asie du nord et appartenant à la famille des polygonacées. Longtemps connue pour ses vertus médicinales, la Rheum officinale était utilisée dans la médecine traditionnelle  chinoise. Cette plante ne fut  cultivée en Europe qu’à partir du XVIIIe siècle. En France elle apparait seulement au XIXe siècle, importée par les Anglais qui la cultive encore énormément aujourd’hui.

Son nom savant, « Rheum rhaponticum » (du latin « racine barbare ») évoque ses origines sauvages… Cette herbacée vivace pousse effectivement aussi bien à l’état cultivé qu’en pleine nature.

Seules les tiges sont comestibles. Les racines sont puissamment laxatives et les feuilles, trop riches en acides oxaliques (qui donnent le petit goût acide à la rhubarbe), peuvent être toxiques…  Évitez donc de les mettre au compost !

Réussir le semis

La rhubarbe se sème en godet en avril, mai ou en août-septembre. Semez dans du terreau de semis  à 20°c. La levée se fait entre 7 et 10 jours.

Implantation au potager

Rhubarbe géante race Victoria @c.delbos

Vous pouvez implanter la rhubarbe de mars à la mi-octobre dans un sol riche, profond et frais à exposition ensoleillée voire mi-ombre durant l’été. Toujours prévoir une bonne distance (1,30 m minimum) entre les souches de rhubarbe pour lui permettre de s’épanouir pleinement car ces plantes atteignent une belle envergure et jusqu’à 1,5 m de hauteur ! Arrosez à la plantation.

Culture

La rhubarbe n’aime pas les climats trop chauds ou secs. Rustique, le climat du nord de la France lui convient très bien.

Cette plante disparait durant l’hiver mais le système racinaire reste bien présent, elle réapparaitra au printemps suivant. Vous pouvez, à ce moment là, lui apporter un peu de compost. La rhubarbe restera en place au potager pendant plusieurs années : elle peut avoir une longévité de 10 et même 20 ans !

Il est conseillé de couper les fleurs dès leur apparition pour stimuler la pousse. Arrosez-la en cas de sécheresse seulement car cette plante n’est pas très gourmande en eau. Lors d’une année pluvieuse et si la rhubarbe n’a rien produit, diviser-la pour l’aider à repartir.

Attention aux limaces et escargots qui raffolent des jeunes pousses de rhubarbe !

Récolte

Vous pouvez couper les côtes au fur et à mesure de vos besoins.

Coté cuisine

On consomme ses longues tiges surtout cuites. Si ce légume sert à faire des desserts et des confitures, il peut aussi servir d’ accompagnement aux poissons ou aux viandes. La rhubarbe est un aliment riche en fibres, minéraux, et vitamines B et C.

Pour utiliser la rhubarbe comme accompagnement pour vos plats salés, vous pouvez la faire blanchir au printemps sous une cloche ou pot opaque à la manière d’une chicorée.

Et pour les gourmands qui préfèrent les desserts, retrouvez la délicieuse idée recette du  Tiramisu Fraise Rhubarbe !

No Comments

Leave a Comment