En Novembre... sur #lesLandes

En Novembre… sur #lesLandes

C’est à la fin de la foire… Qu’on compte les graines… 

En ce mois de novembre,

Les tunnels sur #LesLandes sont quasiment vides. Il reste quelques variétés sur lesquelles nous souhaitons produire un peu plus de volumes mais il va être temps de finir pour préparer la saison prochaine en préparant le sol, avec analyse puis fumure.

Globalement, si le printemps a été difficile avec une pression forte des insectes, le climat de cet été a permis de limiter la casse ou de rattraper le retard de végétation. Cette année, les pucerons ont clairement été le principal problème rencontré et un printemps pluvieux avec des records au mois de juin, n’ont pas aidé le début des cultures.

Pour lutter contre les pucerons, nous avons dû implanter des larves de chrysopes et rapidement les coccinelles se sont jointes au festin. Mais il a fallu attendre les fortes chaleurs du mois d’août pour réellement se débarrasser de ce fléau. Les ruches de bourdons ont ensuite été introduites pour favoriser la pollinisation. Malheureusement le printemps frais et humide n’a pas favorisé leur développement et nous avons constaté une forte mortalité en début de saison. 

Pour parler des espèces,

En Novembre... sur #lesLandes

Tomate Ananas @fermedesaintemarthe.com

En tomates, les résultats sont bons, nous avons les quantités suffisantes et encore une fois constatons les différences de rendements entre les différentes variétés. Les gros fruits sont clairement plus pauvres en graines que les tomates cerises ou apéritives. À titre d’exemple exemple, nous n’avons récolté que 300 grammes de tomate Ananas pour 3 kilos de Topaz

En Novembre... sur #lesLandes

Tomate Topaz @fermedesaintemarthe.com

En courges, les résultats ont été honnêtes également, par contre le travail de sélection ne fait que commencer… Certains lots sont à reprendre en terme de pureté variétale. Nous sommes contents des rendements mais nous allons mettre en place un programme sur les prochaines années pour améliorer la qualité des graines produites. Clairement si le marché amateur est le parent pauvre de la semence, je suis étonné du manque de qualité présenté dans certains cas, nous sommes les premiers à en pâtir au niveau de la production et nous devons nous assurer que l’homogénéité est améliorée. 

En Novembre... sur #lesLandes

Graines de courges

Les calebasses ont aussi bien donné même si il faudra à l’avenir faire attention а l’ombre portée sur les autres espèces ou productions. Ces légumes ont en effet tendance à se développer rapidement et à envahir les tunnels au détriment d’espèces plus « courtes ». 

Au final, ce fut une année plutôt satisfaisante en terme de récoltes, et riche en expériences et en enseignements, ce qui nous permet encore une fois d’améliorer nos procédures et la qualité de nos semences.

No Comments

Leave a Comment