potager

Je prépare mon potager – Partie 3 : l’éclaircissage, la stratification et les semis d’hiver

L’éclaircissage

L’air et la lumière sont nécessaires au bon démarrage des plantules, d’où l’étape d’éclaircissage menée dès que les plantes atteignent 2 à 3 cm. Retirer les individus en surnombre permet d’obtenir des plants espacés, facteur essentiel au développement des plantules mais également primordial pour éviter l’apparition de maladies ou de carences chez la plante adulte. Semer clair dès le début allège les travaux d’éclaircissage, les petites graines pouvant être mélangées avec du sable ou des cendres à cette fin.

Écartements indicatifs à respecter entre les lignes et distances entre les plantes après éclaircissage pour quelques légumes :

Espèce Écartement entre les lignes Écartement des plantes sur la ligne après éclaircissage
Betterave 40 à 50 cm 10 à 12 cm
Carotte 15à 25 cm 3 à 8 cm
Cerfeuil 20 cm 2 à 3 cm
Chou 30 à 60 cm 30 à 70 cm
Concombre / cornichon 1 m 1 m
Courge 1 à 2 m 1 à 2 m
Endive 25 à 30 cm 10 cm
Epinard 25 à 40 cm 10 à 15 cm
Haricot à rames 40 à 70 cm 70 à 80 cm
Haricot nain 40 à 45 cm 40 à 50 cm
Laitue 30 à 40 cm 20 à 30 cm
Laitue à couper 20 à 30cm 15 à 20cm
Mâche 20 cm 3 à 5 cm
Navet 15 à 20 cm 10 à 15 cm
Oignon 15 à 20 cm 5 à 10 cm
Persil 30 cm 2 à 3 cm
Petit pois à rames 50 à 60 cm 25 cm
Petit pois nain 30 à 40 cm 20 cm
Poireau 30 à 40 cm 8 à 15 cm
Radis 10 cm 2 à 3 cm
Tomate 60 à 80 cm 60 à 80 cm

De nombreuses informations sont présentes sur les sachets de graines, telles que les dates de semis, de récolte, les conditions favorables, et l’espacement optimal entre chaque plant.

La stratification

Certaines graines, et plus généralement les noyaux, sont entourées d’une enveloppe solide pour se protéger des conditions extérieures, et ne pas germer dès l’automne alors que l’hiver approche. Ainsi pour les faire germer, il est nécessaire de recréer des conditions hivernales, froides et humides, afin de ramollir le tégument qui enveloppe la graine.

Pour stratifier des semences, il est recommandé, dans une terrine ou un pot en terre cuite, de mettre une couche de graviers (drainants) puis de sable humide. Les graines seront réparties sur la surface, puis recouvertes à nouveau de sable, de manière à superposer des couches de semences et de substrat humide. Une grille, recouvrant le pot ou la terrine, empêchera les rongeurs ou d’autres animaux de venir gratter et exhumer les graines. Ensuite, ces semences seront exposées au Nord, en veillant à garder le sable humide, mais pas détrempé pour éviter le moisissement. Le semis peut s’effectuer dès que le noyau commence à s’ouvrir, ce qui demande de surveiller régulièrement l’évolution des graines, et ce dès mars.

Période de stratification selon la plante :

cerisier, mûrier, manguier : stratification en novembre pour un semis en avril

prunier, aulne, frêne, cornier : stratification en décembre pour un semis fin mars-début avril

pêcher, châtaignier : stratification en janvier pour un semis fin mars

pommier, poirier, cognassier : stratification en janvier-février pour un semis en mars (non obligatoire, peuvent simplement être conservées au sec en hiver, puis trempées 24h dans l’eau avant le semis en mars)

Les agrumes n’ont pas besoin de stratification, leurs graines se sèment d’octobre à février. Certaines graines doivent être trempées dans une eau à 70°C qu’on laisse refroidir (mimosa, robinier, arbre de Judée).

Les semis d’hiver

potager
Janvier

– Sous abri : carottes et radis à forcer

Février

– Sous abri : carottes, radis à forcer, choux de printemps, laitue, persil, poireaux d’été,  muflier, pétunia, balsamine, giroflée, œillet d’Inde, verveine, dahlias, tabac, sauge

– En extérieur (bien exposé et sous climat doux) : épinard, fève, oignon, pois

Mars

– Sous abri : plantes aromatiques et médicinales (agastache, basilic, cerfeuil, estragon, origan, camomille, lavande, sauge…), carotte, radis, persil, laitue de printemps, navet, chou cabus (d’été et d’automne), chou de Milan, chou de Bruxelles, chou-fleur, laitue (de printemps et d’été), poireaux d’été, tétragone, fleurs annuelles et vivaces

– En intérieur : céleri, chicorée, poivron, piment, aubergine, tomate

– En extérieur : fève, épinard, oignon, pois, laitue à couper, arroche, carotte, cerfeuil, panais, persil, poireaux, roquette, coquelicot, pavot, pommier, poirier, cognassier


Sources : Xavier Mathias (Les Cahiers du Potager Bio), GNIS, Le Monde, Jade Boudehent.

No Comments

Leave a Comment