association ORA

L’association ORA, partenaire de solidarité

Commençons cette nouvelle année avec rencontres, partages et découvertes !

Depuis plusieurs mois, nous suivons l’association ORA « Organisons des Récoltes pour l’Afrique ».

Cette  association humanitaire agit depuis 2010 au Togo, pays d’Afrique de l’Ouest, où elle a une représentation légale reconnue par l’Etat togolais. Oeuvrant en périphérie de Lomé, capitale du Togo, ORA a pour objectif principal l’indépendance financière d’un orphelinat, par le biais d’activités agro-pastorales à dynamique écologique.

association ORA

L’association se concentre sur la création de deux activités génératrices de revenus pour l’orphelinat : une bergerie et une production maraichère biologique :

– La vente des agneaux issus de la production, permettront d’assurer les dépenses liées à la santé.

– Les produits issus du maraîchage donneront la possibilité au centre de diminuer les frais liés à l’alimentation, en vue d’atteindre une auto suffisance alimentaire. 

C’est dans ce projet de diversification des cultures et, de fait, de l’alimentation des enfants du centre que la Ferme de Sainte Marthe apporte son soutien à ORA et s’est inscrite dans une démarche partenariat avec Marie-Caroline Pourchet David, directrice de l’association. 

association ORA

Nous avons envoyé des semences à l’association ORA au cours de l’automne 2016…

…et suivons depuis, avec un grand intérêt, les avancées des semis et plantations dans cette région subtropicale qui connaît deux saisons particulièrement humides (avril-juin et septembre-octobre).

Voici un extrait des premiers retours que nous avons eu :

« Suite à la réalisation de nos premières buttes, nous avons activé le lancement de semis dans la pépinière. A ce jour, nous avons lancé directement dans les buttes : 540 graines de tomate, 400 graines de piment- 100 graines de maïs.

En parallèle à cette quantité de graines semées, nous avons lancé différentes graines en plus petite quantité pour voir leur réaction au milieu (climat, milieu, compost, terre). Nous avons ainsi pu commencer à en mettre en place sur différentes buttes : maïs, concombres, haricots, tomates, oignons et bientôt carottes et poireaux en fonction de leur développement dans la pépinière ainsi que des choux, courgettes. 

Les travaux d’aménagement avancent progressivement, mais prendront plus de temps que prévu, car deux personnes pour faire ce travail manuel n’est pas suffisant. Nous tentons de limiter le retard des activités afin de pouvoir aménager au fur et à mesure les différentes buttes pour commencer à avoir les premières récoltes le plus vite possible. »

Nous vous donnerons régulièrement des nouvelles de cet orphelinat togolais (nommé Centre Humanitaire pour le Bien Etre des Enfants Délaissés) et de la progression des semis au jardin. Pour en savoir plus, n’hésitez pas à vous rendre sur le site de l’association www.ora-association.org ou sur leur page Facebook.

No Comments

Leave a Comment