Le pouvoir des plantes compagnes ou répulsives

Le compagnonnage, c’est simplement une technique utilisée depuis la nuit des temps par les jardiniers, qui consiste à donner le meilleur environnement possible aux plantes en choisissant avec soin leur voisinage. Les plantes compagnes, qu’elles soient fleurs, aromatiques ou légumes, ont en effet le pouvoir de favoriser ou déséquilibrer le bon développement des plantes qui les entourent.

Les associations de plantes permettent aussi d’optimiser la surface de culture. Si les substances qu’émettent certains végétaux expliquent parfois leurs bienfaits ou nuisances, la plupart des raisons de ces effets reste encore un grand mystère !

Une chose est certaine dans tous les cas : l’importance de la diversité au jardin !

Pour bien associer les plantes, quelques principes sont à connaître :

Les Apiacées (comme la carotte, le panais, le persil, la coriandre, le cumin ou l’angelique pour les plus connues), se protègent réciproquement.

L’association des légumineuses, qui enrichissent le sol en azote, à des plantes comme la tomate ou les cucurbitacées, qui ont besoin de cet apport, est aussi conseillée.

Les Liliacées (comme  l’oignon, l’ail, l’échalote et le poireau) et les légumineuses doivent être séparées car elles ne font pas bon ménage.

À chaque plante sa force !

Les associations les plus anciennes sont celles des fleurs avec les légumes…

associations

Toutes les lavandes sont des plantes mellifères, très recherchées par les abeilles…

  • La capucine éloigne les punaises des courges. Elle peut aussi servir de piège à pucerons  ! Elle s’accommode avec les radis, courgettes, choux, tomates.
  • La lavande éloigne les pucerons et attire les abeilles.
  • La bourrache attire les abeilles, fait fuir les limaces, et éloigne les vers des tomates. Elle est appréciée des pommes de terre, courgettes, choux, fraisiers, tomates.
  • Les œillets d’Inde protègent la plupart des plantes (pommes de terre, tomates, asperges, haricots, choux) des insectes nuisibles.
  • Les géraniums protègent les rosiers des insectes,
  • Les jolies fleurs bleues de la chicorée sauvage repoussent les altises,
  • Le tournesol favorise le développement des concombres.

Les aromatiques ont toutes un pouvoir répulsif sur les nuisibles

  • Le basilic est un fort répulsif des mouches et moustiques. Il s’associe parfaitement avec les tomates, asperges, poivrons, piments, aubergines,
  • La bourrache attire les abeilles, fait fuir les limaces, et éloigne les vers des tomates. Elle est appréciée des pommes de terre, courgettes, choux, fraisiers, tomates,
  • Le thym éloigne les mouches blanches, protège les choux et brocolis,
  • Le cerfeuil réduit l’invasion des limaces,
  • Le basilic et le persil sont des défenseurs de la tomate contre le mildiou,
  • Menthe, thym, sarriette et absinthe éloignent les pucerons,
  • La menthe attire les abeilles et favorise la pollinisation des plantes. La menthe poivrée est la meilleure variété à utiliser grâce de son odeur très forte.Et comme la nature est bien faite, les plantes aromatiques s’associent bien en cuisine avec les plantes qu’elles protègent au jardin : les tomates avec le basilic, ou l’aneth avec le concombre par exemple…

Les bonnes associations des légumes comme insecticides naturels

  • Les carottes peuvent être semées entre les rangs de céleri pour lutter contre la teigne du poireau. Leur odeur repousse également les mouches.
  • La mouche de la carotte est repoussée par les oignons et le poireau,

Quelques autres bonnes associations ou au contraire celles qu’il faut éviter !

associations

En association avec les tomates (2 tagètes pour 6 plants de tomates) les tagètes les protègent de l’agression de ces ravageurs.

  • L’ail s’accorde avec les carottes, betteraves, laitues, fraisiers et tomates (ne jamais planter d’ail près des choux, haricots et pois),
  • L’aneth aide à la levée des carottes et participe à la croissance saine de ses voisins,
  • L’aubergine n’aime pas le haricot vert,
  • La betterave aime le fraisier, l’oignon, le chou-rave, le concombre, le haricot nain,
  • Le céleri planté avec du chou-fleur permet une meilleure récolte pour les deux plantes,
  • Le chou profite particulièrement de l’association avec des tomates ou du céleri.
  • L’échalote aime : betterave, fraisier, laitue, tomate mais n”aime pas : pois, haricot, fève, lentille
  • L’épinard aime betterave, fraisier, laitue, ou encore  haricot à rame,
  • La laitue n’aime pas les carottes et les choux,
  • L’origan repousse les parasites de la vigne,

Rappelons que, pour éviter la multiplication des nuisibles et l’appauvrissement du sol de votre potager, la rotation de vos cultures est une bonne solution.  Pour un potager et un jardin en pleine santé,nous ne pouvons que vous conseiller de varier vos plantations et faire vos propres expériences !

No Comments

Leave a Comment