semis interieur

Préparer ses semis

Si le début d’année est propice au nettoyage des serres, le mois de février est le bon moment pour commencer ses semis en intérieur plutôt qu’à l’extérieur. Cela permettra d’éviter les nombreux aléas climatiques de saison (pluie, vent, froid etc…). 

Les semis en intérieur

semis interieur

Vous pouvez commencer dès février à préparer vos semis. Pour cela, choisissez vos plaques de semis, ou pensez simplement recyclage avec des boites à oeufs en carton (facile d’utilisation pour le repiquage), pots de yaourts et autres petits récipients !

Munissez-vous de vos sachets de graines. Prenez le temps de prendre connaissance des spécificités propres à chacune des variétés que vous voulez semer (période de semis, température, exposition etc…).

semis

Une fois vos mains lavées et vos petits pots percés, il suffit de les remplir avec du terreau.

Le choix du terreau est important, il ne doit pas être enrichi en matières organiques car les graines ont leur propre réserve pour croître. Il existe des terreaux “spécial semis” qui conviennent parfaitement, mais vous pouvez également fabriquer votre terreau en mélangeant du terreau à du sable pour le rendre plus léger.

Tassez très légèrement le terreau et nivelez. Pour obtenir une bonne germination, il faut placer la semence à la bonne profondeur. Pour le semis en godets, enfoncez doucement vos graines avec le doigt ou à l’aide d’un plantoir et recouvrez-les d’environ 5 mm de terreau.

Bon à savoir : plus une graine est petite, plus elle doit être placée en surface. 

semis interieur

N’oubliez pas aussi de placer une petite étiquette que vous permettra de distinguer vos plants ! C’est prêt !

De quoi ont besoin les semences pour bien germer ?

Pour réussir les semis de légumes, les jardiniers doivent donner aux semences les meilleures conditions permettant d’obtenir une bonne germination et une levée rapide et régulière.

Les semences ont besoin de chaleur pour bien démarrer 

Les semences sont vivantes : elles ont besoin d’eau, d’air et de suffisamment de chaleur pour germer et obtenir une bonne levée, régulière et homogène. La température de la terre ne doit pas descendre en dessous d’un minimum qui varie selon les espèces. Une température trop basse bloque la germination et les graines risquent de pourrir. Placez les semis sous serre ou sous un couvercle pour favoriser la germination sans toutefois oublier de les aérer plusieurs heures par jour.

Bon à savoir : Les semis effectués tôt en saison sont sujets à des maladies cryptogamiques dûes à des champignons comme la fonte du semis (les tiges brunissent et la plante meurt). Il est donc important d’aérer régulièrement pour éviter le confinement.

Voici les températures minimales à respecter au moment du semis pour les principales espèces : 
8 à 10 ° C : épinard, oignon, radis.
10 à 12 ° C : carotte, chicorée, chou, laitue, petit pois.
15 à 18 ° C : céleri, cornichon, haricot, melon, tomate.
18 à 20 ° C : aubergine.

Arrosage

Humidifiez régulièrement vos semis. L’utilisation d’un vaporisateur est conseillé afin d’éviter un excès d’eau.

Levée

Suivant l’espèce, les graines lèveront entre une semaine et plusieurs mois. Patience donc avant de voir une petite tige verte pointer son nez dans la terre !

semis

Retrouvez sur notre site de nombreux conseils ainsi que le calendrier des cultures pour savoir quoi semer en Février ! 

Source : Gnis, Julien Marlin, la Ferme de Sainte Marthe

No Comments

Leave a Comment