automne

Echalote, ail géant ou ail des Ours ? Préparons nos plantations d’automne

On plante l’ail et l’échalote à l’automne ou au printemps , à choisir selon les variétés et le climat de votre région.

L’échalote

On distingue deux types d’échalotes :

  • Les variétés “grises” se plantent obligatoirement en automne (en octobre-novembre) et se conservent assez mal, très rarement au delà du mois de décembre. Elles se plaisent mieux dans les régions aux hivers doux.
  • Les variétés « de type Jersey » (ou traditionnelles) sont incontestablement de meilleure conservation, elles peuvent se planter en automne en même temps que les grises ou alors attendre pour une plantation au printemps (de février à avril). Elles sont un peu plus sujettes au refroidissements que les variétés grises. Il faudra donc préférer une plantation au printemps pour ces variétés si vous vivez dans des régions du nord.

automne

L’échalote grise, variété griselle

L´échalote griselle ou encore appelée échalote grise possède un goût très parfumé et prononcé, idéale pour accompagner vos plats (huîtres, viandes, etc.)

Plantation à l´automne :
Planter tous les 20 cm dans un terrain léger, sablonneux entre octobre et janvier ou sur une butte si votre terre est lourde.
Attention : l´incorporation d´un engrais organique lors de la préparation du terrain risque d´entraîner la pourriture des échalotes.
Récolte : on récolte lorsque les feuilles sont sèches. Arrachez-les et laissez-les bien sécher sur le sol (2 jours environ). Se conserve au sec, pendu en bottes ou étendu sur une clayette. 

L’ail, la plante aux mille vertus

L’ail est une plante aux nombreuses propriétés thérapeutiques, nous y avons d’ailleurs déjà consacré quelques articles, notamment au sujet de plantation de l’ail de printemps mais, quand on aime, on ne compte pas ! Nous allons donc, cette fois-ci, vous présenter les nouveautés en arrivage d’ici quelques semaines à la Ferme  : l’ail géant et l’ail des Ours en bulbilles.

L’ail géant ou ail d’Orient

plantations automne

Cette variété d’ail est nettement plus grosse que l´ail ordinaire et se situe plutôt entre l´ail et le poireau. Le bulbe de 4 à 5 caïeux est nettement plus gros que l´ail ordinaire.

Implantation de l’ail géant au potager :
Planter les caïeux à l’automne tous les 12 cm en lignes distantes de 30 cm la pointe tournée vers le haut. Enfoncez à 10 cm de profondeur. Attention si plantation en fin d´hiver le bulbe obtenu ne comportera pas de caïeux.

Culture de l’ail géant:
L’ail géant disparait durant l’été pour réapparaître quelques semaines plus tard.
Coupez les fleurs car si vous ne les coupez pas le plant ne formera qu’un seul caïeu et ne produirait pas de nouvelles pousses.
Bien qu’il soit moins sensible que l’ail classique, l’ail géant peut être touché par la mouche mineuse, dans ce cas nous vous conseillons d’appliquer un filet anti-insectes.
Ne pas trop arroser.

Récolte de l’ail géant :
En juillet arracher les bulbes et laisser réssuyer quelques jours au soleil.

Conservation :
Conserver dans un local sec et à l’obscurité. Utilisation: identique à l´ail ordinaire, cru en assaisonnement, confit dans le vinaigre, ou cuit pour parfumer viandes, farces, sauces, soupes, légumes…

L’ail des Ours, en semences, en godet, ou en bulbilles !

automne

L’ail des ours est une plante vivace aromatique et médicinale ancienne atteignant 30-40 cm et portant des ombelles de fleurs blanches en avril-mai. Originaire d’Europe et d’Asie on le trouve à l’état sauvage dans les sous-bois frais et ombragés.
En cuisine on utilise ses feuilles, fleurs et bulbes comme légumes, cuits comme les épinards ou comme condiment, agrémente salades, pesto, soupes et tisanes.
L’ail des ours est également une plante médicinale qui possède des vertus proches à celles de l’ail, dépuratif, antiseptique etc.

Cycle de l’ail des ours:
L’ail des ours entre en période de repos végétatif durant l’hiver et l’été, à ces périodes il perd son feuillage mais son bulbe racinaire est bien présent. Après une période de repos végétatif, l’ail des ours développera ses premières feuilles au mois de mars. Les fleurs blanches apparaissent entre les mois d’avril et juin.

Implantation :
L’ail des ours étant une plante de sous bois nous vous conseillons de l’implanter dans une partie ombragée de votre jardin. Planter en septembre/octobre les bulbes à 5 cm de profondeur en les espaçant de 20 cm puis arroser. Arroser en cas de sécheresse. Si vous souhaitez plutôt réaliser des semis  : Voir nos conseils 

Récolte :
Vous pourrez commencer à récolter l’ail des ours l’année suivante. Récoltez au fur et à mesure de vos besoins les feuilles et fleurs et laissez le bulbe racinaire en place. Les feuilles auront un arôme plus intense avant la floraison.

Cuisiner l’ail des ours :
Les feuilles, tiges et boutons floraux se consomment crus en salades, en pesto ou cuits même s’il perdra de son arôme ou pour accompagner poissons, volailles, légumes etc.  Vous pouvez faire sécher ou congeler les feuilles de l’ail des ours.

Tous ces produits sont saisonniers, et disponibles dès septembre.  Sur notre site, n’hésitez pas à cliquer sur « Alerte dispo  » pour être notifié par email de l’arrivée en stock d’un produit.

En attendant vous pouvez planter vos  poireaux perpétuels et  crocus à safran (bulbilles), semer les  laitues d’hiver, la mâche, les légumes asiatiques, le navet, un engrais verts, un mélange floral ou votre gazon ! 

 

No Comments

Leave a Comment