Semer des courges et courgettes

Semer les courges et courgettes

Temps : 2h

Outils et matériels : godets, terreau “spécial semis”, pelle à main, fourche-bêche ou grelinette, fumure de type Or Brun ou compost bien mûr.

Rendement : selon la variété ! De 500 grammes ou plusieurs dizaines de kilos par fruit ! Compter 6 pieds de courgettes et quatre pieds de potimarrons pour une famille de trois personnes.

Récolte : environ 100 jours après le semis

La rotation des cultures

Les courges sont des légumes très gourmands, ce sont des légumes “fruits” qui entrent en première position dans la rotation des cultures.

Astuce : après une culture de courges (qui prend fin en octobre-novembre) on pourra semer de la vesce, il s’agit d’un “engrais vert” qui va servir de couvert végétal pendant l’hiver mais aussi à ameublir et enrichir le sol.

 

À partir de mi avril et jusqu’à mi mai on sème les courges et autres courgettes ! Ce sont des légumes qui aiment la chaleur et l’humidité comme dans leur pays d’origine, l’Amérique du Sud. 

Plusieurs méthodes existent comme le semis en godet de terreau et le semis en place. Ce sont les méthodes que je pratique au potager.

Les “lasagnes” sont maintenant prêtes à accueillir les cultures, j’en profite pour semer des courgettes italiennes (courgettes Alberello di Sarzana et Courgette Ortolana di Faenza), des courges Petite Sucrée, des potirons Beretta Piacentina , des coloquintes Griffes et l’impressionnante courge Serpent pour faire grimper sur une structure en métal. Voir l’article sur le potager en lasagnes.

Le semis en place en poquet

Semer des courges en place

Semis de courges Serpent en place

Cette technique très simple consiste à creuser, à l’aide d’une pelle à main, un trou assez profond et large afin de bien ameublir la terre et d’y déposer 3 graines. À la levée on sélectionne le plus beau pied.
Pour cette technique on attendra que la terre se réchauffe et que le risque de gelées matinales disparaisse, souvent à partir de début mai.

A savoir :

Les courges sont des légumes exigeants en matières organiques. Il est important d’amender le sol avec une fumure organique de type compost ou fumier ainsi que de la cendre, idéalement l’automne précédent l’installation de la culture.

Si cela n’a pas été fait, on peut rajouter une pelle de compost ou de fumier déshydraté dans le trou et de bien mélanger à la terre. Du compost semi-mûr pourra être rajouté en cours de culture sous forme de paillage. Les courges aiment les sols riche mais sans excès d’azote (qui favorise le feuillage et les pucerons !). Le meilleur amendement organique reste le compost !

Les avantages du semis en place

On évite le repiquage qui peut être un stress pour la plante et ralentir sa croissance.

Le semis en godet de terreau

Semis de courges en godet

Il suffit de remplir les godets d’un terreau spécial semis et d’y déposer à plat ou pointe vers le haut, une, deux ou trois graines selon la méthode, moi je n’en dépose qu’une !
Les godets sont mis à l’abri du froid le temps de la levée soit dans une véranda ou sur le rebord d’une fenêtre dans la maison. La levée s’opère à partir de 16 degrés.

Il faut bien surveiller que le terreau reste toujours humide afin que la levée intervienne.

Mise en place des plants au potager

Les plants seront repiqués en place dans le potager à partir de mi mai, une fois que le risque de gelées matinales est écarté, en respectant bien la distance de plantation. Les courges ont besoin de place pour pousser, prévoir un mètre carré pour les courgettes et 2 mètres carré pour les courges coureuses.

Rajouter une pelle de compost ou de fumier déshydraté dans le trou et de bien mélanger à la terre. Du compost semi-mûr pourra être rajouté en cours de culture sous forme de paillage.

Astuce :

On peut semer les courgettes jusqu’au mois de juillet afin d’étaler les récoltes jusqu’à l’automne. Les premiers pieds de courgettes plantés début mai sont souvent épuisés en fin de saison et ne produisent plus beaucoup.

Découvrir toutes nos courges et courgettes 

Les cultures en cours…

Les piquets à tomates sont installés sur une des “lasagnes”…

Piquets pour plants de tomates

Retrouvez bientôt les prochains articles de Julien Marlin et suivez les cultures du Jardin de la Grille !
Le samedi 13 mai, Julien animera au jardin de la Grille à Durtal (49) un atelier sur le thème de la multiplication des végétaux. Toutes les techniques de bouturage, semis, division, marcottage… pour en savoir plus, rendez-vous ici

No Comments

Leave a Comment