semons les fèves

Et maintenant… semons les fèves !

Temps : 0h30
Outils : fourche-bêche ou grelinette, pelle à main, croc, cordeau, râteau
Rendement moyen : 7 à 10 gousses par pied , il faut environ 200 gousses pour obtenir 1kg de fèves soit un rang de 2,5m.

Je sème les fèves directement sur les “lasagnes”, pas besoin de retourner ou de travailler le sol.

Je fais un trou à l’aide d’une pelle à main et je dépose une graine au fond. J’ai choisi cette année la variété ‘Crimson Flowered’, à fleurs pourpres et au port trapu, qui ne demande pas de tuteurage. J’ai souvent cultivé la variété ‘Aguadulce’ auparavant, plus grande et je pense plus productive. Mais là, j’ai été attiré par la couleur des fleurs !

Je fais donc un premier semis à partir de mi-février. J’en ferai un second mi-mars, pour une récolte étalée. On peut semer les fèves jusqu’au mois de mai.

Si vous semez vos fèves en pleine terre, un passage de grelinette ou d’une fourche-bêche est nécessaire afin d’aérer et décompacter le sol. On finit par un passage de croc pour égaliser et affiner le lit de semis.

On installe un cordeau pour semer droit !

semons les feves

Les rangs de fèves seront distancés de 40 cm minimum afin de laisser l’air circuler pour limiter les maladies comme le Botrytis ou pourriture grise qui provient d’un champignon qui se développe dans les endroits confinés et froid (pour en savoir plus, retrouvez notre article sur les maladies au potager : http://blog.fermedesaintemarthe.com/des-maladies-dans-le-potager/)

Sur les “lasagnes “ ou en pleine terre, je place une graine tous les 10 cm en creusant un trou profond de 5 cm avec une pelle à main. Je rebouche délicatement et je tasse avec ma main ou le dos d’un râteau.  Je n’arrose pas car le sol est assez humide en ce moment.

semons les fèves

Attention :  les fèves n’aiment pas les grosses chaleurs et la sécheresse qui ralentissent la formation des gousses.

Je paille mon semis avec des feuilles mortes déjà  présentes sur les “lasagnes”.

Le paillage est important, comme je le dis à chaque fois. Il protège le sol de l’érosion dûe aux pluies battantes de l’hiver et du début du printemps, permet de limiter les adventices ou “mauvaises herbes”, nourrit le sol en se décomposant et maintient la vie microbienne du sol.
Je commencerai à récolter les premières fèves dans trois mois.

Dans la rotation des cultures

Les fèves sont des légumineuses, il s’agit d’un engrais vert. Cette culture enrichira la parcelle en apportant de l’azote. Je planterai donc une culture gourmande après la récolte des fèves comme des choux (légumes feuilles) ou des tomates (légumes fruits)

Les bonnes associations

Les fèves aiment la laitue, l’aneth et les artichauts et n’aiment pas l’ail, les échalotes, les betteraves et les oignons.

Astuce : Le semis en octobre dans les régions clémentes comme la Bretagne ou le sud de la France permet une récolte avec un mois d’avance et les fèves sont moins attaquées par les pucerons noirs.
Pour éviter les pucerons noirs :
– Un pied de camomille va attirer les pucerons noirs qui vont délaisser les pieds de fèves.
– Semer de l’aneth proche du rang pour limiter les pucerons noirs.

Le buttage, la taille et le tuteurage

Les fèves de printemps peuvent être soumises au aléas de la météo notamment les vents forts. Pour bien les maintenir, on peut butter nos fèves, c’est-à-dire ramener de la terre au pied de la plante pour créer une petite butte. On peut également les tuteurer avec des branches de noisetier ou des tiges de bambous.

La taille consiste à pincer ou couper la tête après le cinquième bouquet de fleurs pour favoriser les gousses à grossir et éliminer les pucerons qui souvent colonisent le haut de la plante.

Bon à savoir : Les fèves mettent 10 jours à lever.
En sol trop lourd, il est préférable d’attendre que le sol sèche un peu afin d’éviter la fonte du semi (champignon qui se développe avec l’excès d’humidité).

Les cultures en cours…

L’ail planté mi-janvier commence à pointer son germe ! Il reste bien protégé sous son paillage de jonc.

semons les fèves

Rendez-vous très bientôt pour notre prochain article dans lequel Julien nous parlera de la plantation des oignons et des échalotes.
Découvrez le Jardin de la Grille, ses conseils de culture au fil des saisons et ses ateliers de jardinage.

No Comments

Leave a Comment