épinard de Malabar

Connaissez-vous le majestueux épinard de Malabar ?

L’épinard de Malabar ou Baselle alba (Basella alba) est une espèce de plante de la famille des Basellaceae. Il tient son nom de la région appelée Côte de Malabar, située sur la côte sud-ouest de la péninsule indienne, où il pousse d’ailleurs encore à l’état sauvage. Connu en Europe dès 1688 grâce sans doute à un certain Van Rheede, gouverneur de Malabar, l’épinard de Malabar connaît des succès mitigés jusqu’au XIXe siècle. Cette plante, souvent méconnue dans nos régions, est cultivée comme légume et comme plante ornementale. Présente dans quelques potagers de jardiniers amateurs, l’épinard de Malabar trouve surtout sa place dans des serres ou jardins d’hiver car il offre un magnifique décor pouvant atteindre 4 à 6 mètres.

épinard de Malabar

Production de l’épinard de Malabar #leslandes

épinard malabar

Cette plante grimpante est une vivace qui ne résiste que très mal au froid hivernal. Elle sera plus à son aise sous des climats chauds et humides. Elle porte de petites fleurs blanches en grappes compactes, et possède l’avantage de donner plusieurs récoltes successives contrairement à l’épinard de nos régions. Ses feuilles charnues se consomment, à l’état jeune, cuites, crues ou dans les soupes avec d’autres légumes. La baselle accompagne bien un plat de riz, de semoule de couscous ou se déguste tout simplement mélangée aux pâtes, avec beurre, parmesan et basilic. C’est un légume très apprécié dans la cuisine chinoise et japonaise.

Dans son pays d’origine, l’Inde, on extrait de la baselle un jus des fruits noirs lorsque ceux-çi sont arrivés à maturité. Ce jus sert de teinture culinaire, pour les pâtisserie par exemple, et est souvent employé dans la cosmétique.

Nos conseils de culture :
L’épinard de Malabar apprécie le plein soleil, les endroits chauds et humides dans un sol riche et bien drainé. Arroser quotidiennement en cas de forte chaleur ou de sécheresse.
Semis : Faire tremper les graines dans l’eau tiède pendant 24 heures. Semer en pots en mars-avril, et maintenir au chaud 6 à 8 semaines avant transplantation mi-mai. Les plantules ont besoin de beaucoup de chaleur et un tuteurage est conseillé.
Récolte : à partir de juin et juillet, feuilles et jeunes pousses sont récoltées au fur et à mesure des besoins.

On obtiendra environ 1000 plants avec 50 grammes de graines.

Découvrez d’autres variétés d’épinards (Matador, aquatique, monstrueux de Viroflay, etc…  ici

1 Comment

  • Isa 31 août 2016 at 08:58

    Magnifique ! ça donne envie d’essayer

    Reply

Leave a Comment