potager

Le potager en été au Jardin de la Grille

Après quelques semaines d’absence, le potager peut avoir subi les quelques aléas climatiques. La sécheresse, puis la baisse brutale des températures et l’augmentation des précipitations. Certains légumes en ont souffert (montée à graines pour les carottes ou la laitue) et d’autres semblent s’acclimater.

Le retour de vacances est le bon moment pour retourner au potager !

potager

Dans le potager en “lasagnes” du Jardin de la Grille, les courges et les tomates se portent à merveille et, le tout, sans aucun arrosage ! Le substrat obtenu avec le principe des “lasagnes” est très riche en humus et retient mieux l’eau.  Ce dernier donne également tous les nutriments nécessaires pour que les plants poussent bien. Les courges sont très très envahissantes !

Les “lasagnes” consacrées aux légumes de printemps sont arrivées en fin de culture, c’est donc le moment de penser à l’automne !

J’ai volontairement laissé l’herbe envahir ces “lasagnes” afin de servir de couvert végétal et de protéger le substrat des intempéries (soleil, chaleur…). On aurait également pu semer de l’engrais vert comme de la phacélie ou de la moutarde.

Après un passage de grelinette ou de fourche bêche, j’enfouis cette herbe qui apportera de la matière organique à la lasagne en se décomposant.

Potager

La morelle de balbis est une solanacée, comme la tomate et la pomme de terre. Ses fruits se consomment mais attention le feuillage est très piquant!

Que semer en ce moment?

Les légumes feuilles

Le mesclun et la roquette

La mâche et les épinards

Le chou de printemps

La laitue et la chicorée

Rotation des cultures : après les légumes fruits et avant les légumes racines.

Les légumes racines

Le radis noir

Le navet

Les radis colorés

Rotation des cultures : après les légumes feuilles et avant les légumineuses (haricot, fèves, pois…)

Je sème tout directement en place !

Le plus souvent en ligne, après un léger travail du sol, à l’aide d’un petit croc afin de nettoyer les restes de cultures et décompacter en surface. Avec l’aide d’un cordeau pour semer droit, on trace un sillon avec une binette, puis on vient disposer les graines au fond du sillon. On recouvre les graines de terre fine et on tasse avec l’aide du dos d’un râteau. On n’oublie pas de bien arroser pour permettre à la graine de rentrer en contact avec le sol.

Bon à savoir : la mâche et l’épinard préfèrent être semés dans un sol affermi et compact. On ne travaillera donc pas le sol avant le semis dans ce cas.

Que repiquer en ce moment?

Les chicorées, les choux pommés, les brocolis et les choux fleurs.

La taille des tomates

On continue la taille des tomates ! On enlève les gourmands à l’aisselle des feuilles, et on attache les tiges au tuteur. Après le cinquième ou le sixième bouquet de fleurs, je coupe la tête afin que la sève alimente les fruits.

Le paillage

On ne laisse jamais un sol nu. Couvrez le sol avec un paillage à base de paille, de tonte de gazon ou de paillette de lin par exemple.

Dans le prochain article, Julien Marlin nous parlera de la récolte des pommes de terre et du semis de l’oignon de printemps et des oignons colorés. Retrouvez-le sur le blog de la Ferme de Sainte Marthe et suivez les cultures du Jardin de la Grille !

No Comments

Leave a Comment