engrais vert

Semer les engrais verts

Les dernières cultures d’été ont été arrachées et déposées sur le compost, elles peuvent servir à la confection de nouvelles buttes en “lasagnes”…  

Aujourd’hui, je sème les engrais verts…  

Rappelons qu’il ne faut jamais laisser un sol à nu sinon il s’abîme avec les intempéries comme la pluie qui déstructure le sol et finit par l’appauvrir.

Le paillage est une bonne solution, il peut être récupéré et récolté rapidement.

  • les feuilles mortes
  • la paille

Il existe aussi le paillage vivant aussi appelé couverture végétale : l’engrais vert.

L’engrais vert, qu’est ce que c’est ?

Les engrais verts demandent à être semés. Il s’agit en fait de plantes ayant la capacité d’enrichir et d’améliorer le sol,  de capter l’azote de l’air et de le restituer au sol une fois qu’elles ont été fauchées et enfouies.

Plusieurs avantages avec cette technique :

L’engrais vert…

  • protége le sol des intempéries,
  • aérer le sol grâce aux racines,
  • apporte des matières organiques,
  • apporte de l’azote,
  • produit de l’humus,
  • étouffe les adventices (“mauvaises herbes”).

Quelques inconvénients à noter cependant : une consommation d’eau obligatoire lorsque c’est en culture en été,  et le fait que cela convient mieux aux grands potagers car la culture des engrais verts utilise beaucoup d’espace.

Trouver l’engrais vert adapté à son sol

engrais vert

Astuces : certains des légumes cultivés dans le potager sont des engrais verts comme les haricots, les petits pois, les fèves… Vous pouvez donc les enfouir après la fin de la récolte et améliorer le sol de votre potager !

À quelle période semer ?

engrais vert

dès qu’on arrive en fin de culture et que le sol de son potager se libère, on peut semer de l’engrais vert qui servira de couverture végétale en attendant la mise en place d’une nouvelle culture. Par exemple :  entre la fin de culture des carottes primeurs (mi-avril) et la plantation des plants de tomates (début mai).

  • semis à partir de mars : la vesce de printemps, le sarrasin et la moutarde
    exemple : avant la mise en place des cultures gourmandes comme les courges, les tomates, les courgettes…
  • semis à partir de mai : la phacélie
    exemple : après les cultures des légumes primeurs de printemps comme les choux, les carottes, les laitues…
  • semis à partir d’août : le trèfle incarnat
    exemple : après la culture des pommes de terre
  • semis à partir de novembre : la vesce d’hiver
    exemple : après la culture des tomates

Comment semer les engrais verts ?

Je prépare le sol en passant le croc afin d’éliminer et d’enlever les résidus de la culture précédente, ce qui permet également de décompacter la surface du sol. On ne retourne surtout pas le solJe sème ensuite à la volée, et je nivelle le sol avec l’aide d’un râteau afin de recouvrir les graines.
Pas besoin d’arrosage sauf si le semis a lieu en mai !

Le fauchage et l’enfouissement…

On enfouit l’engrais vert avant la fin de la floraison (attention, sinon il se ressème partout). Il peut aussi être fauché et enfoui même si il est peu développé.
On peut le faucher à l’aide d’une débroussailleuse, une tondeuse, une faux… puis l‘enfouir avec une fourche-bêche ou à l’aide d’une grelinette.

vous pouvez aussi utiliser un motoculteur en respectant une profondeur de 15 cm (pas plus!)

Bon à savoir : aux premières gelées, certaines variétés d’engrais vert comme la moutarde et la phacélie peuvent être détruites par le gel. Je laisse cette couche que j’enfouis ensuite à la fin de l’hiver, quelques semaines avant la mise en place des premières cultures, pour laisser le temps à la plante de se décomposer.

Au jardin de la Grille…

engrais vert

Je sème du trèfle incarnat sur mes lasagnes. Pas besoin de passer le croc, ni de niveler les “lasagnes” pour semer, cela abimerait la structure de la “lasagne”. Je sème à la volée après avoir rapidement nettoyé. Le trèfle incarnat protégera les “lasagnes” pendant l’hiver et, après fauchage, servira de couche azotée au mois de mars.

J’alterne une couche d’engrais vert, un couche de fumier et une couche de paille sur les lasagnes et c’est reparti pour une année de production de légumes sans arrosage !

Julien Marlin est un  jardinier spécialisé dans les conceptions,  conseils écologiques et les techniques d’éco-jardinage. Retrouvez-le sur le blog de la Ferme de Sainte Marthe et suivez les cultures du Jardin de la Grille !

Sur le même sujet, vous pouvez lire aussi :  semer les engrais verts, un bienfait pour votre jardin

No Comments

Leave a Comment