Une nouvelle saison qui commence

La période de janvier qui se veut particulièrement calme au niveau de la production voit le nombre de commandes s’intensifier. Les efforts à la Ferme sont donc mis sur les expéditions de commandes et l’ensachage pour que chacun d’entre vous puisse profiter de ses semences le plus rapidement possible. 
Pour autant, si les dernières récoltes sont tout juste nettoyées, nous avons encore des retours de tests sanitaires qui nous sont imposés avec l’émergence de nouvelles maladie comme le virus de la tomate. Sur le végétal aussi, la pression de nouveaux pathogènes, de nouvelles souches ou de nouvelles résistances éprouvent nos systèmes, là encore, la pression est forte mais le choix de la diversité que nous défendons depuis si longtemps nous permet de passer les saisons sans trop de casse. Tous ces tests font que la graine arrive dans notre chambre froide toujours plus tardivement et nous devons redoubler d’efforts pour ensacher à temps. 

Côté production, les récoltes étant pour la plupart séchées, triées, nettoyées voire ensachées, il est déjà temps de penser à 2022. Alisée s’assure de bien répartir les besoins pour l’an prochain entre nos producteurs, les semenciers avec lesquels nous travaillons et bien sûr notre production en interne. Cette année nous faisons le choix de produire environ 40% de plus de volumes en interne, avec pas loin de 100 variétés à produire. L’acquisition d’un terrain de 6Ha sur la commune des Ponts de Cé doit nous permettre de multiplier plus facilement, en effet, les distanciations entre variétés d’une même espèce (allogame notamment pour ceux qui suivent), sont telles qu’il est plus facile de les envisager sur un site de production indépendant. Sur ce terrain entourré de serres et productions horticoles, nous allons faire le maximum pour produire en plein air, sans abri et conserver le côté naturel du site.

Sur le terrain historique de production appelé les “Landes” nous allons enfin commencer les travaux pour y déménager toutes nos activités, de la production jusqu’aux expéditions des colis en passant par une petite boutique pour que nous puissions rencontrer les jardiniers qui nous feront le plaisir d’une petite visite.Les travaux se portent jusqu’à l’été 2022 mais nous commençons par ce que nous appelons le “Pôle semences”. Entre un hangar agricole, une zone de séchage, les machines de tri et nettoyage, l’idée est donc d’avoir un outil adapté nous permettant de monter en qualité sur les graines que nous vous proposons. Les travaux devraient commencer prochainement, si la météo nous laisse un peu de répit, et nous espérons un déménagement de tout le stockage de graines sur le terrain de production courant de l’année, l’ensachage se fera dorénavant au bout du champ ! 

Thierry qui nous accompagne depuis 5 ans en production et qui nous a fait énormément progresser dans ce laps de temps, s’approche à grands pas de la retraite. Il est temps pour toute l’équipe de s’assurer que la transmission de son savoir se fasse dans de bonnes conditions, sans précipitations. Emilie et Morgane nous rejoignent donc ce début de saison pour l’épauler en production, apprendre ses gestes et réflexes. Emilie étant plutôt orientée maraîchage, les compétences de Morgane vont permettre de maitriser la diversité des lots et ce que nous appelons la “post prod”, c’est-à-dire le séchage, nettoyage et tri des graines avant l’ensachage. 

Ce petit point d’actualités nous permet de vous remercier pour votre fidélité. La pandémie qui nous prive de nos libertés a l’avatange de nous faire aller à l’essentiel et il semblerait que le jardin et particulièrement le potager fassent partie des sujets importants pour nombre d’entre vous. Cela renforce nos convictions et nous motive à continuer de produire localement, le mieux possible tout en respectant l’environnement et la biodiversité. 
Photographies prises sur notre terrain de production : Anne-Claire  Heraud  ©

No Comments

Leave a Comment